Description

Dès son plus jeune âge, elle aspirait à devenir avocate, influencée par les conversations avec l’avocat de la famille et par une fascination pour le droit et la psychologie. Après avoir terminé ses études de droit et travaillé au sein du cabinet Mora Ortega, initialement axé sur les affaires pénales, elle s’est développée dans le domaine civil.

Forte de son expérience dans des dossiers complexes, comme la défense d’un jeune ayant une vie de criminel ou la confrontation à des réseaux organisés, Thaïs souligne l’importance du dévouement et de la motivation pour gagner des dossiers difficiles. Dans le domaine du droit de la famille, elle met l’accent sur la protection des intérêts du mineur. Soucieux de l’image du groupe des avocats, elle souligne les difficultés nées de la dégradation de l’administration de la justice.

Même si elle reste concentrée sur son métier d’avocate, elle n’envisage pas actuellement de s’impliquer en politique. Son attitude constante d’apprentissage se reflète dans diverses formations et participations à des commissions des droits. Thaïs Vinyes cherche à poursuivre son engagement professionnel et peut-être à le combiner avec une mission commerciale à l’avenir.

Son rapport dans le livre Advocats d'Andorra